Alice Debernard

C’est hyper important d’avoir le « feeling » pour choisir la personne qui va vous accompagner dans une transformation, un passage de notre vie. Je vous invite donc vraiment à toujours écouter votre ressenti sur ce qui se dégage de la personne, bien au-delà de ce qui est dit ou écrit. Au delà des compétences, certifications, diplômes, c’est la façon d’être qui compte et la cohérence entre le discours et le vécu qui prime.

Ressentez si vous vibrez, si ça sonne juste et si vous entrez en résonance avec l’énergie de cette personne et son propre parcours. Si votre cœur s’ouvre et se réjouit d’être en contact avec elle, alors allez-y !
Elle a certainement des clés à vous transmettre.

L’authenticité est une clé qui ouvre beaucoup de portes.

C’est pourquoi dans mes accompagnements, stages et conférences, en toute humilité je choisis de partager mes expériences et mon processus d’évolution personnelle pour ouvrir la voie.
Je soulève le voile sur moi pour que vous puissiez soulever le voile sur vous-même, avec l’intention que ma propre vérité réveille la votre.
Que mes lumières puissent vous éclairer sur votre chemin vers l’Amour (divin et humain).

Alice, guide-éclaireuse experte auprès des femmes indépendantes, célibattantes et spirituelles sur le chemin de la relation amoureuse consciente !

 

Mon histoire

Ma panoplie de tortue ninja, bleu indigo.
Comme d’autres enfants de ma génération (70’- 80’) je suis venue avec l’ambition intime et profonde de contribuer à quelque chose de plus grand que moi. Un projet (assez vaste je le conçois) qui tendrait à faciliter l’expansion de l’Amour sur la terre et à ré-enchanter le monde. Oui oui, rien que ça !

Pour cela, je me suis incarnée sur un stérilet (motivée la fille !) au sein d’un couple qui plus tard allait divorcer, avec quand même un joli prénom qui me servirait de bouée au cas où je douterais des merveilles de la vie et de la création…Je m’appelle Alice.
Donc à la fleur de l’âge (mmmm l’adolescence) je me suis construite une carapace pour trimballer mon cœur d’une maison à l’autre (comme les escargots, pratique). Carapace que j’ai par la suite renforcée pour pousser les portes des grandes écoles de commerce et tracer plus loin ma route vers un eldorado que j’appelais alors « Carrière Pro ». Objectif « businesswoman » qui appartenait, dans ma conscience de l’époque, à la famille de « superwoman ».

Alice ! Le réveil sonne !

Jusqu’au jour où, sur mon parcours du combattant, enfin de combattante…je me suis réveillée. « Ouf »…enfin je n’ai pas dit ça sur le coup, j’ai dit « Aïe » !
Triple électrochoc de l’univers qui m’a rappelé au SENS, et non pas à l’ordre (parce que ma vie était plutôt bien rangée à ce moment là justement !)
En l’espace de 6 mois, rupture amoureuse, licenciement économique et maladie ovarienne m'ont amené à plonger dans mes profondeurs pour revenir à Moi. J’ai découvert les médecines alternatives, j'ai appris que mes cellules imprimaient la mémoire de mes expériences et que mon âme, à travers mon corps, me parlait avec ses "maux". Magistralement, j’ai été amenée à reconsidérer l’intelligence de mon corps, de mes émotions, de mon intuition, à réhabiliter mon ressenti et à reconnaître sa valeur. J’ai commencé à muscler mon GPS intérieur en tissant un vrai partenariat avec mon corps que je considère aujourd’hui comme une véritable « merveille de technologie de la nature ».

Le grand saut

En parallèle à cette reconnexion, professionnellement j’ai changé pour évoluer du marketing en bureau vers des postes de formatrice sur le terrain (soit disant en dessous de mon niveau Bac+5… mais tellement +++ au niveau contacts humains !). Puis j’ai été appelée au siège pour devenir chef de projet en relations humaines dans cette même entreprise qui affichait une éthique et des valeurs proches des miennes. Mais je me suis vite sentie limitée dans l’expression de ma vision étoilée qui s’élargissait puissance XXL pour accompagner l’épanouissement du personnel dans l’entreprise. En 2010 j’ai donc eu la sage folie de quitter le cadre rassurant de l'entreprise pour enfin... suivre mon intuition. C’était le grand saut !

Spirituellement, la grande ouverture.

Et sentimentalement ? J’ai aussi repoussé mes limites.
Je me suis libérée de certains schémas étriqués sur les relations amoureuses, j’ai pardonné à celui qui m’avait trompé, j’ai vécu quelques relations sans engagement, parfois juste sensuelles et ponctuelles (appelées communément plans Q…). Puis je suis tombée amoureuse d’un homme marié, et j’ai appris comment aimer vraiment, librement, sans posséder, sans s’attacher… ah là t’as pas le choix ! Expérience très enrichissante, merveilleusement co-crée par moi-même à cette étape où j’étais bien incapable de m’engager, attachée à ma liberté de vivre et d’aimer sans limite.

Le grand saut…et après ? Le désert !

Le désert, le vrai, plein de grains de sable et de poussière d’étoiles.
10 jours au sein d'un campement spirituel. Expérience initiatique...Retour à l'Essence-ciel... Je réalise que je suis en tout et partout en permanence reliée à l’univers. Un véritable accélérateur de particules où je me suis sentie complètement à ma place dans le groupe, à offrir ma guidance, inspirée, joyeuse et confiante. Alors j’y suis retournée en immersion totale pendant 3 mois pour co-animer et m'imprégner des enseignements qui confirmaient ce que mon âme me soufflait tout bas : "écoute tes ressentis, accorde leur du crédit et agis en fonction de celà ".

Je crée mon nouveau job : guide en développement personnel et spirituel

C’était parti ! Je suis ressortie de là avec l’intention « engrammée » dans chacune de mes cellules, d’encourager, guider et inspirer les gens à vivre reliés à leur partie divine, les yeux ouverts et les sens en éveil pour être plus heureux, s'émerveiller des miracles au quotidien et ré-enchanter leur vie.
En 2012 j’organisais mes premiers groupes et j'animais moi-même 2 séjours dans le désert du Sahara tunisien sur le thème "Cheminer vers l'Essentiel, cheminer vers Soi". Puis en France j’ai commencé à me déplacer où le cœur me portait et où on m’appelait pour animer des stages sur les thèmes de l’Amour pour Soi, la Voie des Maîtres, la réunion du Féminin-Masculin, les Femmes sacrées…

« Et les z’amours ? »

THE question ! Si vous êtes trentenaire, célibataire et spirituelle, vous allez me comprendre : voilà une question récurrente qui nous laisse sous-entendre qu’il y a un truc qui cloche!?
Presque obligée de répondre : «non, je ne suis pas entrée dans les ordres…ni dans aucune autre organisation d’ailleurs. Et je ne suis pas homosexuelle non plus ».
« On comprend pas… une fille si jolie, si rayonnante et si intelligente que toi !?... »

  1. Déjà, je me sentais hyper épanouie toute seule, vraiment.
  2. Je considérais que l’amour inconditionnel que je recevais de la vie, de mon âme, de la source, me suffisait bien et que ce serait de toute façon toujours plus grand, plus fort que n’importe quelle relation d’amour à deux.
  3. Je mettais des protections car je craignais, plus ou moins consciemment, que la relation amoureuse m’éloigne de moi et de ma mission de contribuer à l’éveil des consciences.

Alors je drivais ma vie, reconnectée à mon essentiel en me disant dans ma Ford intérieure « Pas besoin du couple finalement…j’ai appris à m’aimer désormais…en connexion avec mon âme, je me sens complète, pleine d’amour pour moi…Oui, mais j’en ai TELLEMENT A PARTAGER!!! Au fond de moi je sentais bien l’envie d’expérimenter la relation amoureuse avec ma nouvelle conscience. Mais pas évident…à moins que celui que je rencontre soit également au service de la même cause, hyper connecté spiritualité, prof de Yoga ou de Taï-chi par exemple »
Que neni ! La vie m’a servie…l’homme que ma tête n’imaginait pas vraiment idéal pour moi mais que mon coeur attendait, pour aller plus loin. Plus loin en moi et plus loin dans le monde je crois.

« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

LE COUPLE, mot compte triple !
Voilà un mot que je pouvais à peine prononcer pour parler de ma relation amoureuse…

Et pourtant, depuis 3 ans, je savoure chaque jour la chance que j’ai d’expérimenter la relation amoureuse avec une nouvelle ouverture d’esprit.
J’ai placé l’authenticité à tous les étages et même si parfois ça me demande beaucoup de courage pour me dire dans mes fragilités et mes ombres, je ressens la fluidité, la joie, la simplicité, et une grande douceur à vivre cet amour incarné. Même si lui n’était pas du tout dans la partie, son cœur est pur. Je me sens reconnue et respectée dans ma dimension sacrée. Je bénéficie de son énergie opposée mais complémentaire à mes côtés pour me déployer. J’arrive à accepter de mieux en mieux son amour et son soutien inconditionnel en arrêtant de me dire «c’est TROP pour moi » ou «je ne veux pas être redevable» et j'intègre une nouvelle vérité… c’est que « j’en suis DIGNE ».

Mais franchement, ce n’était pas gagné les filles ! Pas de son fait à lui, mais de mon fait à moi ! Tortue ninja sur la défensive…Il a fallu encore que j’en franchisse des étapes pas à pas, que j’en soulève des voiles, que j’en retire des couches de carapace pour m’ouvrir vraiment afin de l’accueillir dans ma vie et recevoir l’Amour qui veut passer par lui. Je suis heureuse d’avoir franchi ces phases et je me réjouis à l’idée de vous faire profiter de tout ce que j’ai appris.

D’ailleurs il m’arrive encore régulièrement de remettre en question la pertinence du couple quand ça chatouille là où ça fait mal et qu’alors me reprend l’envie de tracer ma route loin loin loin (réminiscences de ma life d’escargot) pour éviter de mettre la lumière là où il y en a besoin justement ! Oui c’est bien moi ça, toute seule j’aurais vite fait de m’enfuir…Mais il sait aller me chercher et quelle sacrée évolution cela me permet.

« Ensemble on va plus loin », plus loin AU FOND DE NOUS en fait !

Et à chaque fois quel soulagement de déposer les masques et les armes pour se découvrir et s’aimer tel quel, car grâce à ça, j’arrive moi-même à mieux ME comprendre et ME connaître.

Je l’avais bien lu dans les livres et entendu en formation…mais là c’est du vécu, je perçois au delà de mes résistances la valeur initiatique et la puissance de cette connexion du Féminin et du Masculin, en moi-même et dans le couple.
Contrairement à ce que je craignais, c’est une réconciliation profonde qui s’opère à travers la relation amoureuse qui me porte à rayonner encore plus largement ma puissance féminine dans le monde, ma VRAIE puissance… et c'est pas tout à fait la même que celle de superwoman- businesswoman-self-made-woman ! Vous saisissez la nuance ?

Pourquoi j’ai choisi de créer cette activité?

C’est ma pierre à l’édifice pour favoriser la paix hommes-femmes, la réunion des opposés complémentaires, la coopération, la co-création.
Parce que je suis convaincue que le monde actuel a besoin des valeurs féminines de douceur, écoute, coopération, sensibilité, créativité, intuition…en équilibre avec les valeurs masculines de force, parole, performance, action, concrétisation…
Je veux contribuer à la circulation de l’Amour et de la Paix dans notre monde en aidant les femmes à baisser les armes pour se laisser aimer.
L’amour circule d’émetteurs en récepteurs…En ce qui me concerne l'émetteur marchait fort mais ma capacité à recevoir était bien plus limitée, et je constate régulièrement que je ne suis pas la seule.

J’ai côtoyé et accompagné des dizaines de femmes sur le chemin de la reconnexion à l’amour pour elles-mêmes et à leur spiritualité. Des groupes entiers de femmes célibataires ou en transition... Je l’étais moi aussi et je regrettais de ne rencontrer toujours qu’une minorité d’hommes dans les cercles d’activités et événements qui me faisaient vibrer (stages, séminaires, conférences…).

Mais mon cœur était blindé…(oui oui comme un char) donc l’homme ne risquait pas de trop s’approcher.

Aujourd’hui je dédie mes activités à toutes ces femmes indépendantes, authentiques, battantes et engagées. Je les guide afin qu’elles puissent aussi accueillir pour elles-mêmes la douceur de l’amour incarné.

Je le fais aussi pour tous les hommes au cœur pur qui attendent que les récepteurs soient ouverts pour transmettre les trésors d’amour qu’ils contiennent en secret.