Comment les cercles de femmes sont au service de l'(h)OM(me) ?

Comment les cercles de femmes sont au service de l'(h)OM(me) ?

Etre Femme Non classé

Tout ce que je fais pour honorer mon Féminin m’amène par la même voie à honorer le Masculin.

Ne pas lutter contre, agir pour…une recette vers l’Amour et la Paix.

 

Je me souviens de la première fois que j’ai participé à un Cercle de Femmes… c’était il y a environ 8 ans dans la Drôme. Au sous-sol d’une maison accrochée à une colline, sur des coussins et des tapis, avec des bougies, et sous la pleine lune.

 

La « soro… » quoi?

La « sororité », mot compte triple!

A l’époque je n’avais aucune notion de ce que pouvait représenter le Féminin dans son essence et sa puissance douce. Certes je me sentais femme enfin plutôt « jeune femme » (être femme ça me faisait flipper en vrai) mais je ne me sentais pas reliée plus que ça à la lune, à son cycle, au mien et aux autres femmes, à mes « soeurs ».

Je me souviens qu’elles étaient deux amies à co-animer cette soirée et que l’une d’entre elles avait ouvert le cercle en nous lisant une définition de la « sororité », mot compte triple!!!

Nouveau mot, un peu barbare, très étrange à mon oreille et assez loin de moi…peut-être à l’image du lien que j’avais jusqu’alors tissé ou ressenti avec les autres femmes?!…

J’étais bien loin de m’imaginer qu’un jour je prendrai goût à participer à ce genre de rencontres entre femmes et encore moins que j’en animerai…

 

La coopération et la co-création entre « soeurs »

Aujourd’hui mes accompagnements visent à contribuer à la Paix dans le monde, en aidant justement les femmes à se reconnecter à leur nature féminine profonde pour baisser les armes et se laisser aimer. Découvrez ici les accompagnements que je propose.

Notre relation à la Nature, à notre nature, aux hommes, tout est très intimement lié.

Faire la paix avec notre vulnérabilité. La paix avec notre puissance. La paix avec notre côté lunaire, notre côté solaire. La paix avec notre corps, notre utérus, notre sang sacré. La paix avec elles, les autres, les « rivales », nos soeurs en vérité. La paix avec lui, avec l’homme, les hommes, avec notre Humanité.

J’ai vu et j’ai vécu…à quel point la reconnexion à notre féminité profonde et aux autres femmes peut contribuer grandement à l’évolution de notre société. Et les hommes ne sont pas laissés de côté, oh non, loin de là!

Je vous partage ci-dessous mes impressions fortes suite au tout dernier Cercle de Femmes que j’ai co-animé avec 2 de mes chères « frangines »,  Laurence Plume Sauvage  et Sandrine Rouillon sous la pleine lune du 18 aôut 2016.

20 femmes en cercle, événement hyper fort juste avant lequel j’avais aussi participé à une retraite d’écriture intensive entre femmes organisée par La Plume Sauvage.

Vous dire si j’étais dans le jus, enfin dans le chaudron!

cercle de femmes indépendantes

De retour at ho(m)me

 

Je suis revenue avec de l’herbe sous les pieds et des étoiles dans les cheveux.

Je suis une femme.

Je contiens la sagesse des femmes qui m’ont précédée et de celles qui m’ont entourée pendant cette retraite d’écriture sauvage et cette soirée sacrée de retrouvailles dans la yourte, autour du feu, sous la lune, pleine.

20 femmes en cercle. Chaudron de profondeur, de chair, de sang, d’eau de Source et de rêve.

Ce soir, juste de retour chez moi, je suis à table avec deux hommes, amis, et j’admire leur fraternité.

Ce soir je suis à table avec moi et je suis nourrie en profondeur. Je suis puissante. Nous le sommes toutes.

Les graines semées au coeur de la yourte orange lors de cet événement Arc-en-ciel sont les bases de la réalité de demain, à condition de les arroser.

Le réseau Arc-en-ciel est né : le réseau Arc-en-Ciel (groupe FB)

Om sweet ho(m)me

 

Nous formons des hordes de gardiennes de la Paix.

Je suis en paix de savoir que chacune d’entre nous est désormais rentrée dans son foyer, que chacune est repartie avec cette sagesse de femme réactivée. L’Amour, la Paix, la Guérison, l’Harmonie, la Nature sont au coeur de leurs préoccupations.

Comme autant d’étoiles tombées de la voie lactée, je sais que chacune d’elles ramène chez elle ces valeurs essentielles pour le devenir de l’humanité.

Je suis en paix.

Comme des infiltrées dans nos propres foyers, nos formons des hordes de gardiennes de la Paix, des troupes entières de sorcières sages qui sauront déjouer les sorts de manipulation et les illusions pour transmettre à nos hommes, à nos amis, à nos enfants l’Amour comme seule religion.

 

 

Gratitude pour nos hommes, pour les hommes.

Mille excuses à ceux que je n’ai pas compris, que j’ai combattus et que j’ai vaincus…castrés, rabaissés, humiliés.

Dans ce cercle de femmes sous la pleine lune, j’ai reçu la confirmation d’une étape fondamentale pour notre évolution: la réconciliation. L’humanité dépend de cette complémentarité des différences, de la coopération entre les deux pôles opposés.

A l’entrée de la yourte, mon âme me souffle… »rendre hommage au Masculin ». A ceux qui ont monté cette yourte. A celui qui a nettoyé ce pré pour nous faciliter l’accès, au même qui a contribué à créer ce lieu magique où nous avons pu ce soir nous retrouver.

Merci à celui qui me soutient pour aller, revenir, diffuser, propulser cette vérité d’Amour et de Paix qui demande à être partagée.

Je les aime ces hommes et je les remercie. Tous ces maris, compagnons, frères ou amants qui sont ou seront bientôt derrière ces femmes époustouflantes qui ne rêvent que de nouvelle éducation, de guérison, de coopération, de réenchantement à foison.

Sans vous, nous n’irons pas aussi loin. Vous serez là avec nous, en présence ou en pensée, où que nous marchions, votre souffle soutiendra notre flamme.

Nous vous avons rendu hommage. Sachez-le. Ces cercles de femmes sont aussi des accélérateurs pour vous retrouver vraiment.

 main-dans-la-main

 

Une bénédiction pour la Terre et pour nos histoires d’Amour.

Je suis revenue avec mon grimoire d’histoires, des noeuds dans mes cheveux, mon chaudron bouillonnant.

Je sais plus que jamais que ces retrouvailles et rituels sacrés pour réactiver toute la valeur du Féminin sont une bénédiction pour la Terre et pour nos histoire d’Amour. Celles qui ont du sens, celles qui nous portent à accomplir quelque chose de plus grand.

Merci aux hommes de nos vies et à tous ceux qui se rapprochent pour nous rejoindre, de nous laisser vieilles louves, déesses et enchanteresses, aller dans les bois de femmes humer la terre de nos ancêtres et de nos origines, de nous encourager à partir seules, libres et sauvages retrouver nos soeurs pour continuer de réveiller les os d’une civilisation enfouie et éclairée.

La sagesse du peuple animal, végétal, minéral côtoie l’amour que vous nous vouez. Nous sommes portées, bénies, appelées. Rien ne pourra nous arrêter. Car ici, chez moi ce soir de mes soeurs éloignée, je ressens encore la fumée du feu qui a brûlé. L’encens, les bougies, les braises…l’Esprit de la Vie est attisé.

Soyez assurés chez frères, que nos cercles de femmes sont une bénédiction pour nos foyers et pour l’avenir de nos enfants, notre humanité.

La femme sauvage reviendra toujours dans son terrier avec de l’humus plein le thymus, le siège de son âme réactivé. Soyez en paix de nous voir partir et regardez nous revenir plus lumineuses et passionnées que jamais!

 

Nous avons besoin de vous.

Nous savons vous aimer.

Nous apprenons à nous laisser aimer.

Nous apprenons à vous laisser nous aider.

Nous sommes conscientes de votre sacrée puissance.

Vous savez faire, construire, actionner.

Sans vous à nos côtés, notre grande Oeuvre est insensée.

 

Des cercles de femmes pour partager et rassembler

A quelques jours de la pleine lune de septembre qui approche où de nombreuses femmes vont se rassembler en cercle, tout m’a poussé à vous partager ce texte qui attendait son heure dans mon grimoire et mon tiroir.

J’aurai moi-même l’honneur d’animer un Cercle de Femmes à Bordeaux dont je ne me fais pas plus l’écho ici puisque nous sommes au complet.

Merci à toutes les femmes qui seront présentes et à toutes mes frangines all over the world qui offrent ces espace-temps sacrés sous l’énergie de la pleine lune pour se retrouver.

 

Hommes, femmes, vos commentaires sous cet article sont les bienvenus.

Des petits mots d’amour, de pardon ou de gratitude envers les uns et les unes permettront à cet article de prendre toute sa dimension.

LOOOVE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gardiennes du Féminin divin et sauvage

Gardiennes du Féminin divin et sauvage

Emission de radio Etre Femme Video inspirante

La quête de reconnaissance ça vous parle?

La recherche perpétuelle de cette petite phrase « c’est bien ce que tu fais, je suis fière de toi » qui nous pousse à faire nos preuves, conquérir l’approbation et nous éloigne parfois de notre sensibilité féminine profonde, ça vous concerne?

Dans cette émission, Claire Arnould nous partage le chemin qu’elle a emprunté pour retrouver son essence de femme connectée à sa vraie nature et à une sagesse ancienne qui se transmet de femmes en femmes.

 

Nous sommes les gardiennes d’une Féminité profonde, divine et sauvage.

 

Je vous préviens, cette connaissance intuitive et sacrée parfois oubliée, pourrait bien refaire surface dès que vous aurez écouté cette émission spéciale avec mon invitée Claire Arnould qui transmet humblement et à merveille cette sagesse des Gardiennes du féminin profond.

Nous abordons dans cette émission les thèmes du territoire, du réveil, de la quête de reconnaissance, de la connexion à la nature, du cycle menstruel, des lunes, de l’importance des visions inspirées des femmes pour l’avenir de leur tribu et plus largement pour l’avenir de l’humanité! Oui, oui , j’ose!

 

« Merci Alice! J’ai écouté ton émission avec Claire et j’ai eu des larmes de gratitude car ça m’a permis de mettre des mots sur des ressentis et comportements comme « mériter » et « obtenir » vs « recevoir ». Un grand grand merci du fond du coeur d’être une Porte pour moi. »

« J’aime la simplicité de l’émission, une discussion entre copines… J’ai beaucoup aimé le partage sur les différentes énergies du cycle et ta précision sur « on fait aller ». Très intéressantes explications sur les gardiennes… Et les cercles Nouvelle Lune… »

 » Quelle émission, quelle reliance, quelle joie, quelle plénitude, quelle sororité! Je vous écouterais pendant des heures tellement vous êtes incarnées, c’est trop bon! ça scintille à l’intérieur de moi! »

 

Vous l’aurez compris, cette émission ouvre des portes!!! Elle fait l’effet d’un véritable soin de reconnexion à votre nature féminine profonde. Plongez dedans!

Puis si vous avez envie d’approfondir le sujet dans le cadre d’un accompagnement plus personnalisé, je vous invite à me contacter pour bénéficier d’une séance découverte ici.

Retrouvez Claire et suivez ses activités sur sa page FB: Arnould Claire et son site internet clairearnould.com

 

En attendant de vous lire, de vous entendre ou de vous rencontrer, régalez-vous de cette émission qui viiibre haut!

Avec plein d’amour

LOOOVE!

Mon corps s’est ouvert

Mon corps s’est ouvert

Etre Femme Sexualité sacrée

Mon corps s’est ouvert ce matin, et tu n’y comprends rien.

L’Amour qui m’envahit m’a complètement inondée intérieurement et j’ai pu t’inviter à venir t’y ressourcer.

« Entre dans mon temple sacré, tu vas trouver ici de quoi te recharger ». Il n’est plus question de se décharger du trop plein et des émotions refoulées.

Tout ce que tu as lâché hier soir sur l’oreiller a littéralement fait fondre ton armure de chevalier-commercial-pro-performant toujours au taquet. Les mots (maux) que tu as lâchés m’ont dévoilé ton intimité.

Le stress et la peur de ne pas être à la hauteur de tes missions de performance, sur le terrain ou à la maison, t’éloignaient tellement de ta vulnérabilité.

Et je t’ai vu, tu m’as montré cette tristesse accrochée derrière les parois de ton coeur crispé. De caresse en caresse sur ton torse figé, la carapace a craqué et j’ai découvert ton intimité.

Quel soulagement de te voir nu à mes côtés, vraiment nu.

J’ai eu envie de te serrer fort fort contre mon coeur qui s’expansait devant ta Vérité. « Comme Amma » me confieras-tu ce matin, je t’ai em-brassé d’un amour immense qui débordait de mes petits bras qui semblaient s’allonger.

Et ce matin à mon réveil, mon corps s’est ouvert. Sans que tu ne me touches ou ne me parles…tu dormais. Ton intimité dévoilée hier a ouvert en grand la porte de la mienne.

Pleine d’amour débordant j’ai voulu t’accueillir en moi.

Sans aucune excitation, ni ébat.

« Viens te recharger en moi. Baigne-toi dans cet Amour qui dans mon ventre se déploie ».

 

Auteur : © Alice Debernard

Photographie : © Maud Chalard

Mon territoire, mon espace sacré

Mon territoire, mon espace sacré

Emission de radio Etre Femme

Epuisement, agressivité, confusion, barricades ou isolement, voilà un échantillon de ce qui peut nous arriver quand on ne prend pas soin de faire respecter notre territoire, notre espace vital, notre espace sacré.

L’intention de cette nouvelle émission radio « Femmes DS in Love » est d’activer en chacune la puissance juste pour valoriser et faire respecter son espace, le précieux de ce qu’elle porte en elle et chez elle.

Entre les deux polarités de l’hôtesse d’accueil et de la guerrière, incarnez l’énergie de la gardienne des espaces sacrés, activez le Sphynx à l’entrée!

Pour être guidée et soutenue plus personnellement afin d’intégrer cette sacrée postureaccompagnement.

La sensibilité est un trésor

La sensibilité est un trésor

Etre Femme

A ma soeur, aux battantes,
à mon homme, aux hommes,
aux coeurs sensibles qui luttent pour rester forts et réussir …

 

La sensibilité est un trésor

N’aies pas peur de montrer ces fragilités que tu dénommes faiblesses. Moi j’y vois toute ta sensibilité et ta noblesse.
Toi-même peut-être déjà as-tu souffert d’être confrontée à des personnages tout de froideur constitués que rien ne semblait impacter.
Notre monde souffre du manque de douceur et d’humanité. Le monde du travail en particulier.
Toi ma soeur tu es venue dans cette vie là, incarner la polarité du féminin, sensible, fragile, compatissant, empathique, bienveillant, réconfortant.

 

Du moelleux et de la douceur dans ce monde de brutes

Alors si tu trouves parfois qu’il manque un peu de moelleux, de tendresse et de douceur dans ce monde de brutes, laisse donc cette partie de toi s’exprimer quand tu es touchée, à bout, démasquée.
Tombe le masque de la guerrière, superwoman qui réussit sa carrière. Laisse s’exprimer cette voix qui tremble et qui sanglote quant tu es touchée, prête à couler.
Laisse voir ta vulnérabilité.
Et face à l’homme qui te dirige et te balance avec fermeté « il faut vous reprendre voyons… », n’oublie jamais que cet homme là petit garçon n’a certainement pas eu l’autorisation de pleurer et d’exprimer ses émotions.
« Sois fort mon fils, tu n’es pas une fillette », « sois fort mon frère, tu n’es pas une femmelette ».
La sensibilité du féminin tuée dans l’oeuf de ce petit être qui pourtant à cette époque se laissait traversé par ces courants d’émotions.

 

Libère le féminin que tu as muselé

Aujourd’hui c’est par ces hommes forts, ces assaillants que sont dirigées la plupart de nos sociétés.

Et toi ma soeur tu ne t’y retrouves plus dans ta féminité.
Car à mettre une muselière à ta sensibilité pour gravir les échelons contre vents et marées, c’est un rôle de composition que tu t’es mise à jouer.
Or aujourd’hui le monde manque cruellement d’amour et de sensibilité, car nous-mêmes en tant que femmes avons longtemps museler notre propre sensibilité, nos ressentis, là où résident notre vraie puissance et notre authenticité.

Laisse toi voir telle que tu es.
Avec des hauts et des bas, oui tout à fait, car tout comme la lune et la nature, tu es cyclique et changeante, c’est ainsi fait. Ton âme et ton corps y sont reliés.

 

Tes larmes sont sacrées

A exiger de toi des résultats croissants tout le temps et du mordant à toute les saisons ( comme on commande des fleurs et des fraises en plein hiver sans se poser de question), on a appauvri ton sol et la fertilité de tes créations.
L’eau que tu as esquivée depuis des éons a besoin de se déverser à présent sur ta peau et c’est très bon! N’as tu pas craint parfois de devenir trop sèche et le coeur endurcit?
Tes pleurs irriguent tous tes vaisseaux et font circuler à nouveau cette eau salée et sacrée que tu retenais trop.

Certaines terres arides voire désertiques ont vu des étendues de fleurs réapparaître sur leur coteaux après de longs déluges ces jours derniers.
Il en sera de même pour toi. La planète te montre la voie.

Homme ou femme, pleure et ne te cache pas.
La sensibilité est constitutive de ton être et de tout l’écosystème dans lequel nous sommes venus évoluer.
Arrêtons de la piétiner, elle est un trésor de l’humanité et du pôle féminin en particulier.

 

Texte écrit le 6 novembre 2015