Femmes DS in love – l’émission radio

Femmes DS in love – l’émission radio

Emission de radio

Rejoignez-moi du 18 janvier au 24 juin 2016 sur les ondes de la Radio du Coeur pour une émission rien que pour vous!

Après ces dates, accédez à la playlist des émissions par ici : Mes émissions web-radio Femmes DS in Love

Tous les vendredis 15h00 (Europe) / 9h00 (Québec) sur radioducoeur.com

Une émission radio spécialement conçue pour les femmes Divines et Sauvages (et pour les hommes qui veulent les comprendre 😉 )

Branchez-vous sur les ondes de « Femmes DS in Love » pour déployer vos « L  » de déesse.

  • rubrique « Louve » : féminin sauvage

  • rubrique « Lumière »: féminin divin

  • rubrique « Love » : amour et couple

  • rubrique « Lui » : place aux hommes

 

Selon les thèmes je vous proposerai :

– des partages authentiques et retours d’expériences personnelles
– des textes inspirés
– des exercices pour activer vos dons de DS
– des astuces pour transformer vos relations amoureuses
– des interviews de DS
– des témoignages d’hommes
– des Love stories inspirantes
– des interventions d’experts
– des réponses à l’antenne aux questions des auditrices

 

Amour: 3 réflexes de DS qui peuvent sauver votre relation en cas de « prise de bec »

Amour: 3 réflexes de DS qui peuvent sauver votre relation en cas de « prise de bec »

Les joies du couple

Quand j’ai commencé à m’investir dans ma relation amoureuse (après plusieurs années en mode solo et liiibre), j’ai eu tendance à systématiquement remettre en question notre histoire à chaque dispute ou difficulté.

J’avais envie d’harmonie, d’amour, de fluidité, de légèreté, de facilité, d’un long fleuve tranquille quoi…

Au moindre accroc j’avais comme un réflexe de survie : « sauve qui peut ! »

Valise "mauve-sauve qui peut"
Je vous présente ma valise « mauve-sauve qui peut »

Et je me disais : « j’étais super épanouie toute seule, en parfait alignement avec moi-même, je vais quand même pas m’ennuyer à composer avec un mec !… »

Et puis j’ai compris que refuser cet aspect de la relation en envisageant à chaque fois d’y mettre un terme, était contraire à mon évolution et à mon intention profonde de vivre une relation amoureuse consciente et épanouissante.

J’ai donc commencé à considérer les petites crises comme des exercices pratiques incontournables à traverser pour construire la relation.

J’ai surtout développé mois après mois de nouveaux réflexes pour remplacer celui du « sauve qui peut ! ».

Si vous menez votre vie en solo, vous avez peut-être, vous aussi, un mauvais réflexe qui vous maintient à distance de la relation d’amour à laquelle vous aspirez tant.

 

Découvrez dans cet article :

3 réflexes de DS à développer pour approfondir votre relation amoureuse en cas de crise, plutôt que d’en sortir en courant!

 

Réflexe n°1 : Prendre sa responsabilité dans l’affaire

A chaud, c’est courant, on a plutôt tendance à lui reprocher ce qui se passe.

Bon, mais comme on a bossé sur nous, on se souvient que cette embrouille on l’a co-crée! Co-reponsables.

Etape number 1 : je reconnais mes torts.

Souvent je m’en prends à lui car je ne me suis pas écoutée, il m’a déviée de mon axe…rhooo le méchant « tentateur ».

Mais oui il est di-ffé-rent et ne fonctionne pas comme moi, certes il n’a pas trop considéré mon besoin quand je l’ai tout doucement exprimé mais c’est bien moi toute seule qui me suis décalée de moi-m’aime pour me caler sur lui!

Or il nous appartient toujours A NOUS personnellement de respecter nos besoins et de prendre nos dispositions sans attendre qu’un autre y soit attentif à notre place, même dans la relation amoureuse…

Etape number 2 : j’invite mon partenaire à en faire autant.

 » Mon chéri (enfin dans ces cas là on l’appelle souvent par son prénom…) ça m’aiderait beaucoup si tu pouvais reconnaître ta part de responsabilité dans la situation…non le schmilblik ne vient pas uniquement de moi, tu étais déjà confronté à ce genre de situation avant qu’on soit ensemble…n’est-ce pas? »

Bon au début il risque de loucher un peu surtout s’il n’est pas familier du principe de « co-création », mais dès lors qu’on donne le ton de l’échange et qu’on se mouille en premier, on ouvre la voie d’une communication authentique…c’est le côté initiatrice de la DS qui est en nous.

 

Réflexe n°2 : « Dormir dessus »

Non pas sur lui…Et il ne s’agit pas non plus  de s’enfuir sous la couette pour faire l’autruche dès qu’il y a une tension dans l’air.

J’ai juste remarqué maintes et maintes fois que c’est très bénéfique de se retirer un petit temps dans sa tanière en mode louve sauvage pour se retrouver avec soi-même.

En tout cas, c’est ce que je pratique de mon côté. Et le sommeil est mon meilleur allié! Pourquoi?

Parce que quand je dors, mon âme remonte à la Source pour faire un petit debriefing avec ma conscience supérieure et elle reçoit des lumières sur la situation de « crise » avec chéri bibi.

astuces pour célibattantes qui se lancent dans la relation amoureuse
J’ai besoin de prendre du recul, je reviens dans 20 minutes…

Résultat: quand je me réveille ça va beaucoup mieux!

  1. je ne me sens plus engluée dans la situation, je peux observer les faits avec plus de détachement et j’y vois plus clair sur ce qui s’est joué pour moi.
  2. c’est comme si j’avais reçu une mise à jour. Je me sens rafraîchie dans ma tête, j’arrive beaucoup plus facilement à mettre mon égo de côté et à trouver la pépite qui se cache dans la prise de bec. Ah ben oui, il y a toujours une pépite, c’est pour ça que le jeu de la relation en vaut la chandelle.

Alors n’attendez pas d’aller vous coucher le soir pour digérer le dossier mais offrez-vous le luxe d’une petite sieste impromptue pour faire une mise au point avec vous-même et votre staff supérieur 😉 ça aide!

 

Réflexe n°3 : Considérer l’effet miroir « grossissant »

Qu’est-ce qui vous a heurté ou dérangé dans son comportement au point de vous prendre la tête?

Regardez bien. Si ça chatouille très fort à cet endroit c’est que ça doit vous concerner aussi de très près dans un sens ou dans un autre.

Qu'est-ce qui m' insupporte tant et qui me concerne de près là-dedans?
Qu’est-ce qui m’ insupporte tant et qui me concerne de près là-dedans?

 

Exemple 1 : je suis énervée par le fait qu’on soit trop souvent en retard parce qu’il attend toujours la dernière minute pour sortir du lit ou pour partir.

=> ça me concerne : je ne suis pas du genre à traîner au lit mais par contre pour les départs, même quand il n’est pas avec moi, il m’arrive bien souvent de ne pas prendre assez de marge pour être à l’heure.

Exemple 2 : je suis agacée par sa manie de demander directement le conseil des vendeurs ou de son entourage pour trouver l’objet ou l’information qu’il cherche sans même prendre le temps au préalable de chercher par lui-même.

=> ça me montre en gros: son énorme facilité à demander de l’aide à tout va, là où moi à l’inverse, je ne me l’autorise pas, à moins d’avoir cherché toute seule à fond avant.

C’est assez insupportable quand il nous montre à voir de si près nos propres (dys)fonctionnements…c’est l’effet miroir grossissant!

Par contre quel cadeau pour se voir, se découvrir en profondeur et encore mieux se connaître.

Merci miroir, mon beau miroir. Je t’aime.

N.B : le réflexe n°3 est beaucoup plus facile à développer si vous appliquez d’abord le réflexe n°2.

 

Conclusion: vive le couple et ses prises de becs!

Quand je vous dis que la relation à deux c’est un sacré camp d’entraînement pour évoluer et s’épanouir plus largement.

La bonne nouvelle c’est que tous ces réflexes que je vous invite à muscler au contact de votre partenaire, sont aussi très utiles dans toutes les relations en dehors du couple (amis, collègues, famille…).

Synchronicité? Magnifique bouquet offert par mon chéri le soir où je terminais de rédiger cet article (il n’en avait pas connaissance!). Je me suis dit que ces fleurs rose-douceur étaient pour vous aussi. L’univers vous aime et moi aussi 🙂

 

Allez les céli-battantes, on y va, on s’y colle à l’expérience du couple conscient.

Toutouyoutou on muscle notre capacité à s’élever en amour.

La relation amoureuse en restant alignée c’est comme le sport… au début c’est pas évident, ça change notre programme, ça peut même donner des courbatures, mais avec de l’assiduité et de la pratique en douceur, on progresse énormément et ça fait du bien!

Le changement d’année est le moment idéal pour faire le bilan et envisager les nouvelles habitudes à mettre en place pour réussir là où on a échoué précédemment.

Si vous avez besoin de soutien pour faire le point, y voir plus clair et commencer à muscler les bons réflexes dès le début d’année, réservez une séance découverte gratuite par ici.

 

Et avant de repartir dites-nous:

  • Lequel de ces 3 réflexes vous semble essentiel à développer dès maintenant pour vivre vos « prises de bec » différemment et transformer vos amours ?
  • Avez-vous un autre réflexe qui marche à partager aux copines? Lequel?

Laissez-nous vos commentaires, nous adorons les lire, et partagez cet article avec toutes les DS de votre tribu qui pourraient se reconnaitre.

LOOOVE

 

 

La sensibilité est un trésor

La sensibilité est un trésor

Etre Femme

A ma soeur, aux battantes,
à mon homme, aux hommes,
aux coeurs sensibles qui luttent pour rester forts et réussir …

 

La sensibilité est un trésor

N’aies pas peur de montrer ces fragilités que tu dénommes faiblesses. Moi j’y vois toute ta sensibilité et ta noblesse.
Toi-même peut-être déjà as-tu souffert d’être confrontée à des personnages tout de froideur constitués que rien ne semblait impacter.
Notre monde souffre du manque de douceur et d’humanité. Le monde du travail en particulier.
Toi ma soeur tu es venue dans cette vie là, incarner la polarité du féminin, sensible, fragile, compatissant, empathique, bienveillant, réconfortant.

 

Du moelleux et de la douceur dans ce monde de brutes

Alors si tu trouves parfois qu’il manque un peu de moelleux, de tendresse et de douceur dans ce monde de brutes, laisse donc cette partie de toi s’exprimer quand tu es touchée, à bout, démasquée.
Tombe le masque de la guerrière, superwoman qui réussit sa carrière. Laisse s’exprimer cette voix qui tremble et qui sanglote quant tu es touchée, prête à couler.
Laisse voir ta vulnérabilité.
Et face à l’homme qui te dirige et te balance avec fermeté « il faut vous reprendre voyons… », n’oublie jamais que cet homme là petit garçon n’a certainement pas eu l’autorisation de pleurer et d’exprimer ses émotions.
« Sois fort mon fils, tu n’es pas une fillette », « sois fort mon frère, tu n’es pas une femmelette ».
La sensibilité du féminin tuée dans l’oeuf de ce petit être qui pourtant à cette époque se laissait traversé par ces courants d’émotions.

 

Libère le féminin que tu as muselé

Aujourd’hui c’est par ces hommes forts, ces assaillants que sont dirigées la plupart de nos sociétés.

Et toi ma soeur tu ne t’y retrouves plus dans ta féminité.
Car à mettre une muselière à ta sensibilité pour gravir les échelons contre vents et marées, c’est un rôle de composition que tu t’es mise à jouer.
Or aujourd’hui le monde manque cruellement d’amour et de sensibilité, car nous-mêmes en tant que femmes avons longtemps museler notre propre sensibilité, nos ressentis, là où résident notre vraie puissance et notre authenticité.

Laisse toi voir telle que tu es.
Avec des hauts et des bas, oui tout à fait, car tout comme la lune et la nature, tu es cyclique et changeante, c’est ainsi fait. Ton âme et ton corps y sont reliés.

 

Tes larmes sont sacrées

A exiger de toi des résultats croissants tout le temps et du mordant à toute les saisons ( comme on commande des fleurs et des fraises en plein hiver sans se poser de question), on a appauvri ton sol et la fertilité de tes créations.
L’eau que tu as esquivée depuis des éons a besoin de se déverser à présent sur ta peau et c’est très bon! N’as tu pas craint parfois de devenir trop sèche et le coeur endurcit?
Tes pleurs irriguent tous tes vaisseaux et font circuler à nouveau cette eau salée et sacrée que tu retenais trop.

Certaines terres arides voire désertiques ont vu des étendues de fleurs réapparaître sur leur coteaux après de longs déluges ces jours derniers.
Il en sera de même pour toi. La planète te montre la voie.

Homme ou femme, pleure et ne te cache pas.
La sensibilité est constitutive de ton être et de tout l’écosystème dans lequel nous sommes venus évoluer.
Arrêtons de la piétiner, elle est un trésor de l’humanité et du pôle féminin en particulier.

 

Texte écrit le 6 novembre 2015

Dépasser la peur de l’engagement et bien plus encore…

Dépasser la peur de l’engagement et bien plus encore…

Célibattante Video inspirante

Mon interview à coeur ouvert avec la pétillante créatrice de la communauté Rebelles Créatives : Henriette NenDaka.

1 heure de pur bonheur entre nanas. Que de la douceur, de l’humour et du vécu…de quoi vous refiler la pêche et l’espoir nécessaires pour rester open à l’Amour. Enjoy!

8 croyances qui empêchent les femmes spirituelles et indépendantes de vivre l’amour!

8 croyances qui empêchent les femmes spirituelles et indépendantes de vivre l’amour!

Célibattante

Si vous êtes célibataires et indépendantes depuis quelques années, que vous avez vécu un éveil spirituel depuis votre dernière histoire d’amour, que vous vous sentez prêtes à vivre la relation amoureuse avec une nouvelle conscience et que malgré tout rien ne semble se profiler à l’horizon, rien qui ne tienne la route en tout cas…

Cet article peut vous intéresser !

 

Voici 8 croyances que j’ai débusquées en retournant pas à pas dans l’aventure du couple.

Ces croyances je suis allée les pêcher une à une dans mes profondeurs. L’interaction avec un partenaire ou parfois rien que l’idée d’entrer de nouveau dans une relation amoureuse peut les faire remonter à la surface…c’est génial ! Enfin ça dépend de ce qui remonte ;-(

Certaines de ces croyances flottent peut-être aujourd’hui en vous sans que vous ne le sachiez mais elles vous empêchent bel et bien de vous ouvrir pleinement à la relation d’Amour dont vous êtes dignes.

C’est quoi une croyance ?

 

Affirmation ou hypothèse que l’on tient pour vraie en fonction de notre héritage culturel, familial, religieux, spirituel, en fonction de nos perceptions, de nos expériences personnelles et des témoignages de notre entourage.

 

Nos croyances influencent notre aptitude à créer notre réalité, de façon plus ou moins favorable, tout dépend de la croyance « of course » !

 

Les croyances qui nous habitent, influencent notre état d’esprit, notre bonheur et notre bonne humeur. D’où l’intérêt de bien les choisir…

Je me souviens quand j’ai commencé mon cheminement spirituel il y a 9 ans, je me suis reconnectée à mes valeurs essentielles et à une plus vaste vision de la vie et de l’univers, l’occasion de mettre à jour les croyances sur lesquelles j’avais jusque là fondé mon parcours de vie.

Plus alignée avec mon être profond, j’ai opté pour de nouvelles croyances du genre : « la mort n’est que la fin du corps physique mais l’âme continue son périple », « j’ai choisi mes parents », « mon corps a la capacité de s’auto-guérir »…le genre de propos qui irritaient à l’époque ceux qui n’y croyaient guère faute de preuve. Bien que des preuves d’auto-guérison on en trouve de plus en plus, des témoignages de la vie après la mort à foison, mais non… ça ne compte pas !

 

De l’intérêt de réviser ses croyances en amour

Mais après tout, une croyance c’est une croyance, autant choisir volontairement des croyances qui nous rendent heureux et le cœur ouvert à l’infini, non ?!?

Nous percevons la réalité à travers nos propres lunettes, j’en ai choisi des colorées. Et j’ai décidé de laisser leurs croyances à celles et ceux qui m’ont précédée, éduquée, entourée, formée (déformée…) et je choisis désormais mes propres croyances !

Rien que ça je vous assure que ça m’a rendu plus heureuse que de croire qu’après la mort y’a rien, avant la naissance rien non plus, et que ma guérison ne dépend que de personnes ou de conditions extérieures…

Ça c’était sur le plan du réveil spirituel, maintenant même chantier sur le terrain des amours!

D’expérience en prises de conscience j’en ai fait des changements de perception dans le domaine de la relation amoureuse. Des sacrées mises à jour au niveau du disque dur de mes croyances pour pouvoir accueillir la relation d’amour authentique à laquelle j’aspirais.

Vous êtes une femme spirituelle et indépendante, vous avez bossé sur vous et vous vous sentez au top pour vivre une relation d’amour « nouvelle conscience », sauf que…ça bloque.

Voici 8 croyances qui peuvent agir en sous-marin et avorter toutes les belles intentions que vous semez pour vivre la relation amoureuse authentique que vous attendez.

  1. « Je vais être moins libre »

Liberté chérie ! Si chère à toute célibattante qui se respecte. E-ssen-tielle, c’est même entré dans le langage courant : on est soit « LIBRE », soit « EN COUPLE ». Vous avez remarqué ? Libre est utilisé comme un synonyme de célibataire.

Donc quand on passe « en couple » ça veut dire qu’on n’est plus libre ? Je joue sur les mots ? Pas tant que ça… c’est dans l’inconscient, en tout cas en ce qui me concerne je l’ai fait sortir du mien en en prenant conscience. Ouf ! Quelque soit mon « statut » je suis libre.

 

  1. « L’engagement c’est la prison »

Dans la même veine que « couple », l’ « engagement »…c’était pour moi un « mot compte triple ». L’engagement était synonyme d’emprisonnement, menottes, boulet au pied mais quelque soit le domaine ! Par exemple impossible de m’engager pour un forfait téléphone, un cours de yoga ou un dîner dans 3 semaines….J’avais l’impression qu’une fois engagée, je serai coincée. Sauf qu’il y a des domaines comme le yoga ou la danse qui nécessitent assiduité et répétition pour arriver à manifester des progrès et ressentir toute la puissance de la discipline.

Et si c’était pareil dans la relation amoureuse ?

Et si l’engagement était source de transformation et de progression?

 

  1. « L’amour ça fait mal »

Celle-ci je n’y crois vraiment plus, mais bon je vous la livre quand même si jamais elle traînait encore en vous…

C’est le manque d’amour qui fait mal. Le manque d’amour pour soi. Et celui-ci ne dépend que de nous !

L’amour ça fait du bien !

 

 

  1. « Seul un homme qui a travaillé sur lui peut me convenir»

J’ai cru de façon insidieuse que seul un homme ayant fait un cheminement spirituel ou au moins un travail de développement personnel, pourrait avoir l’ouverture d’esprit pour me comprendre et partager ma vie.

Vu le nombre d’hommes dans les conférences et séminaires d’éveil spirituel ça limitait quand même pas mal le champ des possibles !

Et si le personnage idéal que ma tête a défini pour moi ne correspondait pas exactement à l’appel de mon cœur ?

 

  1. « Je risque de me perdre »

Petit reste de la dernière histoire longue en date, une relation amoureuse plutôt fusionnelle, classique quoi ! Effectivement en mode fusion, je risque de m’éloigner de mon axe, voire de perdre mon noyau.

 Et si la relation me permettait au contraire de renforcer cet axe ?

Et si la relation m’entraînait à toujours revenir à ce qui est important pour moi quoiqu’en dise l’autre ?

Et si la relation me permettait de mieux me connaître et de me trouver ?

 

  1. «  Le couple c’est chiant »

Dans le sens c’est plan-plan ! Stabilité => routine=> bye bye l’aventure…d’ailleurs on parle bien d’aventures extra-conjugales, n’est-ce pas ? Alors pas évident de conjuguer couple et aventure.

Et si le couple stimulait les prises de risque et de nouvelles aventures en duo?

Et si le couple restait ouvert aux aventures extra- ?

Et si le couple c’était VIVANT ?

Et si le couple c’était THE adventure ? un voyage qui nous invite à plonger dans nos profondeurs pour découvrir notre propre monde intérieur, nos abysses et nos plaines…

 

« Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fait une seule fois le tour de lui-même. » Gandhi

 

C’est Gandhi qui le dit ! Imaginez quand on est deux. Je suis un univers à moi toute seule, lui en est un autre…bonjour les rendez-vous en terre inconnue ! On n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer !

 

  1. « L’amour humain peut m’éloigner de l’amour divin »

Avec celle-ci on n’est pas loin du poids de la morale judéo-chrétienne, que la chair est basse…

 Et si l’homme était justement la manifestation de l’amour divin en chair et en os ?

Et s’il était un pont entre le ciel et la terre pour transmettre cet amour ?

Et si l’amour avec un homme me rapprochait du divin ? (« Un peu plus près des étoiles, au jardin de lumière et d’argent… »)

 

  1. « La relation amoureuse doit toujours être mise au service de quelque chose de plus grand »

Croyance assez répandue dans la communauté spirituelle. Si nous nous retrouvons avec notre binôme, flamme jumelle, âme soeur…c’est bien pour quelque chose au service de l’univers. Mais quoi ? V’là la pression inconsciente pour trouver direct un projet commun et sensé, sans forcément passer par la case enfants …

 Et si simplement le fait de donner et accepter de recevoir cet amour qui passe par l’un et l’autre contribuait déjà à quelque chose de plus grand comme par exemple faire circuler l’Amour sur la Terre ?

 

 

 A vos filets, quelles sont les croyances qui vous empêchent de laisser entrer pleinement l’amour dans votre vie ? Faites-les remonter à la surface sans trier !

Accueillez-les joyeusement et amusez-vous à les transformer pour qu’elles vous aident à vous rapprocher de la relation d’amour dont vous avez envie.

Si vous avez besoin d’aide pour cette pêche miraculeuse et que vous vous sentez fin prêtes à préparer le terrain pour vos amours, je me ferai une joie de vous offrir mes lumières.

 

Laissez-moi vos commentaires spontanés, likez, partagez, faites voyager cet article dans vos pages pour que l’amour circule !

LOVE